Actions en territoires

Corps en Territoire : Tétouan

Cadre général

Conscients des enjeux et défis posés par l’épineuse question du développement, nous voulons traiter l’art comme instrument de transformation sociale et politique des territoires, permettant par la même de dépasser les notions centralisatrices et obsolètes du développement.

La coopération que nous désirons établir se base sur un échange de pratique et sur l’ouverture d’un espace de discussion, de médiation, de réflexion, d’expérimentation  et de partage intégrant des partenaires de France, du Maroc et du Mexique. En effet, nous pensons que l’échange de pratique et d’expérience de différents acteurs est primordial pour essayer d’établir un « développement » ou un changement social dépassant les habituelles grilles de lecture Nord-Sud ou Sud Nord. Nous ne concevons pas le monde en termes de divisions territoriales ou d’écarts de richesse mais comme un vaste terrain de partage et d’apprentissage. Nous voulons créer des ponts là où il y a une nécessité, là où il y a des rivières, des torrents et de multiples rencontres enrichissantes.

Le Mexique et le Maroc, sont des terres aux ressemblances multiples, il émane de ces territoires des volontés et des « mondes en marches » voulant apporter des réponses aux défis que nous posent les politiques de développement et d’uniformisation à l’échelle mondiale. Il existe dans ces pays des dynamiques intéressantes, et il est plus que nécessaire en ce temps de « crise » de les partager et de les diffuser, de créer une synergie, d’apprendre de l’autre sans qu’il soit nécessairement du monde « développé » ou celui « à développer ». 

Basé sur différentes stratégies de l’art contemporain, ce workshop abordera la dimension corporelle dans le processus créatif et la relation de ce processus avec l’espace. Quel est le jeu des frontières dans la recherche artistique ? Comment le territoire influe-t-il sur l’artiste ? Comment son oeuvre permet-elle la réappropriation du milieu ? Nous proposons de partir d’une urgence personnelle pour démarrer une expérimentation artistique qui se transformera en une création collective transdisciplinaire. Ce dispositif collectif sera socialisé à la fin du workshop sous la forme d’une installation

Tout au long du projet, nous aurons recours à de nombreux concepts tels que l’architecture émotionnelle, la déterritorialisation ou encore le corps contemporain, et nous appuierons sur les travaux de différents artistes contemporains.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s