KOSA, Résidences

Résidence au Pôle de Danse Verticale (95)

Scheherazade a été accueillie par le Pole de Danse Verticale du 26 février au 3 mars 2018 pour travailler sur l’écriture corporelle au vide de sa prochaine création K( )SA.

Pendant cette résidence Scheherazade a travaillé sur le dialogue avec la gravité, la corde, le poids et le changement d’axe.

Merci à Fabrice Guillot, directeur de la cie Retouramont, pour son regard, ses conseils et le temps qu’il a consacré à ce projet.

Une sortie de résidence ouverte au publique aura lieu vendredi 2 mars à 18h.

Interventions corporelles, RECHERCHES

Desiertos interiores

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Segunda Poesía Vertical, Roberto Juarroz

-1963-

(…)

Cada uno se va como puede,
unos con el pecho entreabierto,
otros con una sola mano,
unos con la cédula de identidad en el bolsillo, otros en el alma,
unos con la luna atornillada en la sangre
y otros sin sangre, ni luna, ni recuerdos.

(…)


Cada uno se va porque se va,
unos con alguien trasnochado entre las cejas,
otros sin haberse cruzado con nadie,
unos por la puerta que da o parece dar sobre el camino,
otros por una puerta dibujada en la pared o tal vez en el aire,
unos sin haber empezado a vivir
y otros sin haber empezado a vivir.

Pero todos se van con los pies atados,
unos por el camino que hicieron,
otros por el que no hicieron
y todos por el que nunca harán.

(…)

 

CREATIONS, Performances

État Existant (deuxième prise)

État Existant est un projet d’intervention corporelle in situ. C’est une proposition qu’interroge les pratiques des lieux et les usages de soi en travaillant la présence à l’instant.

Pendant un temps court (entre 1 et 3 jours), les artistes habitent l’espace et créent une performance inspirée du lieu, de ses histoires réelles et fictives, de leurs rapports corporels à l’espace. A la fin de ce temps d’exploration, les portes s’ouvrent pour partager avec un public les imprévus, les accidents ; la façon d’habiter l’espace-temps.  Après une première performance en 2015 autour de la transformation, cette deuxième proposition questionnera « l’état de rencontre ».

Conception : Scheherazade Zambrano Orozco
Intervention et création corporelle : Alejandro Russo, Coline Gras, Scheherazade Zambrano

Images : Valentine Magendie

la.malagua, 18 Juin 2017, Lille.

 

CREATIONS, Performances

« État Existant »

« Póros est l’un des mots les plus révélateurs de l’être au monde. Par lui l’homme se signifie comme un être de traversée, toujours à la recherche d’un passage vers l’autre côté. Aussi sa présence introduit-elle dans le monde la dimension de l’inquiétant ». Henry Maldiney

Le projet « État Existant » propose une intervention corporelle dans un appartement en pleine transformation. Les artistes hantent le chantier à la recherche d’une double porosité : celle de la peau, celle des murs. L’invitation est faite aux spectateurs-participants d’entrer à la fois dans un parcours émotionnel et dans un tissu architectural d’histoires qui racontent le dedans et le dehors : de l’un à l’autre la circulation, l’un en l’autre leur inversion.

3 artistes habiteront pendant 3 jours l’appartement, sondant, auscultant, traversant l’architecture et l’histoire des espaces.  À la fin, ils ouvrent les portes et invitent le public à découvrir une installation in situ répondant aux multiples contraintes de l’espace et des temps du chantier.

 

« Les acteurEs ont changé,
Les spectateurEs ont changé,
La scène avait changé et changera encore.
 »

 

Conception : Scheherazade Zambrano Orozco
Musique in situ : Hugo Fuzz
Création-intervention corporelle : Alejandro Russo, Coline Gras, Scheherazade Orozco

Julliet 2015

 

Présenté à Lille le 13 juillet 2015.

RECHERCHES

Études et pratiques verticales

 

Excavaciones para el olvido del ser.  #RobertoJuarroz

Fotografías de Armando Zacarías, Lille, France, 2017.